TEST DE POROSITE

La porosité des cheveux

Le niveau de porosité du cheveu, sa capacité à absorber et retenir l’humidité, est déterminé par la forme des cuticules qui constituent le cheveu. La porosité du cheveu peut être : faible, normale ou haute.

 

Porosité du cheveu

 

Les cheveux lorsqu’ils sont en bonne santé présentent des cuticules légèrement ouvertes qui permettent aux cheveux de respirer et de s’hydrater, on parle de porosité normale (ou porosité moyenne). Lorsque la cuticule est trop compacte et refermée, elle empêche l’hydratation du cheveu, on parle d’une porosité faible. Lorsque que la cuticule est très ouverte, elle absorbe beaucoup d’eau mais ne la retient pas, on parle de porosité forte. La porosité de vos cheveux peut évoluer avec le temps, les soins que vous leur apporter, ainsi que l’environnement extérieur (pollution, fer à lisser, colorations, etc.) peuvent vous faire varier le niveau de porosité de vos cheveux soit en l’améliorant soit en le détériorant. Une porosité trop forte ou trop faible, doivent toujours être considérées avec sérieux. Soyez en alerte particulièrement, si votre porosité est forte, car cela est souvent synonyme de cheveux abîmés et endommagés.

Cheveu à faible porosité

En effet, dans le premier cas, vos cheveux qui ne laissent pas passer l’eau seront sous hydratés, difficiles à coiffer et parfois cassants.

Mon conseil pour les cheveux peu poreux: utilisez de la chaleur lors de la pose de vos soins ou masques hydratants (serviette chaude, steamer, sèche cheveux avec embout conducteur de chaleur, etc.) . En effet, sous l’effet de la chaleur les écailles de vos cheveux s’ouvriront pour laisser pénétrer les agents hydratants

Au quotidien, pour sceller votre hydratation, évitez les produits coiffants lourds et épais tels que les beurres ou huiles lourdes (carapate, ricin, karité, etc.).

Privilégiez plutôt les huiles végétales plus légères telles que l’argan ou l’huile de jojoba. Évitez les produits dits « acides » (produits dont le pH est inférieur à 7) car ils favorisent la fermetures des écailles. Par exemple, un shampoing acide sera recommandé après une couleur, car le pH acide permet de refermer les écailles du cheveux qui ont été préalablement ouverte par la coloration.

Cheveu à forte porosité

Dans le deuxième cas, les cheveux absorbent d’un coup l’eau mais la laissent repartir aussi vite, résultat: les cheveux sont secs et déshydratés!

Mon conseil pour le soin des cheveux poreux : la protéine!

Elle permettra de réparer en profondeur la fibre capillaire et de combler les espaces entre les cuticules trop ouverte. Faites au moins un soin protéiné par mois.

Pour ce faire, privilégiez des produits tels que ceux de la gamme de soins protéinés Aphogee à utiliser toutes les 4 à 6 semaines, ainsi que des Hair Mayonnaises riches en protéines en utilisation régulière. Dans le cas des cheveux poreux, les shampoings et produits acides (vinaigre de cidre, jus de citron, etc.) sont recommandés car ils aideront  les cuticules à se resserrer.
Au quotidien, pour retenir l’eau au cœur de vos cheveux, il vaudra mieux utilisez des huiles et beurres végétaux épais tels que l’huile de ricin , carapate, etc.

 

HYDRATER SES CHEVEUX SELON SA POROSITÉ

Parlons d’hydratation selon la porosité de vos cheveux. Je vois passer sur le net beaucoup de filles qui proposent des routines capillaires mais tout n’est pas bon à prendre. Avant, il faut absolument connaître la nature de ses cheveux, et au-delà du 4a, 4b ou 4c, il faut surtout connaitre la porosité de son cheveu afin de définir sa propre routine capillaire. La bonne routine prônée par votre voisine  de type 3 ne sera pas forcément la vôtre.

Avant toute chose, la base est d’utiliser un shampoing sans sulfate et, de temps en temps, un shampoing clarifiant (comportant du sulfate). Par exemple, une personne qui fait un shampoing par semaine utilisera les 3 premières semaines un shampoing sans sulfate et la dernière semaine un shampoing clarifiant pour enlever tous les résidus des cheveux. Bien entendu, la fréquence des shampoings dépendant de votre rythme de vie ou de votre lieu d’habitation (sport, pollution…), à vous d’adapter le ratio shampoing sans sulfate et clarifiant. Le shampoing clarifiant sera toujours à utiliser moins fréquemment que le shampoing sans sulfate.

Quelle est la porosité de mon cheveu ?

La porosité est la manière dont votre cheveu va absorber et retenir l’hydratation que vous allez lui apporter. Le cheveu par principe est constitué d’écailles, et lorsque l’on applique de l’eau à ce cheveu, elles se soulèvent. Un cheveu sain par principe possède des écailles régulières qui limitent l’absorption de l’eau, ni trop, ni pas assez.

Pour déterminer la porosité de votre cheveux :

Test de porosité

  1. Récupérez un cheveu sec et propre (de préférence après vous être brossé les cheveux, ne vous en arrachez pas)
  2. Placez le dans un verre d’eau
  3. Attendez une à trois minutes
  4. Si le cheveu :
    • reste à la surface de l’eau, vous avez une porosité faible
    • coule lentement et s’arrête au milieu du verre, vous avez une porosité normale
    • coule rapidement au fond du verre, vous avez une forte porosité

Nous allons donc voir quelle routine d’hydratation adoptée pour chaque cheveu, à partir de la méthode L.O.C, à savoir Liquid-Oil-Cream, soit eau, huile et crème.

Vous venez donc de faire le test, et :

Vous avez une porosité faible

Les écailles de vos cheveux ne s’ouvrent pas ou très peu. Résultat : vos cheveux ont du mal à absorber l’hydratation.

Dans ce cas, on opte pour une méthode L.O.C allégée. En effet, pour éviter d’étouffer les cheveux, il faut des produits qui ne sont pas trop lourds.

Après le shampoing et l’après-shampoing , on utilise un bon masque hydratant. Ensuite, sur cheveux mouillés, on applique un leave-in à base d’eau (une crème que l’on ne va pas rincer) puis une huile légère comme l’huile d’amande douce, l’huile de jojoba, l’huile d’olive ou d’avocat.

Petite astuce : on évite toutes les crèmes, les masques et les huiles trop riches. De plus, votre cheveu aime la chaleur, donc lorsque vous poser un soin, utiliser une serviette chaude pour ouvrir les écailles des cheveux, ou un bonnet chauffant. Et rincez vos cheveux toujours avec de l’eau tiède voire chaude.

test de porosité

Vous avez une porosité forte

Les écaillent de vos cheveux s’ouvrent trop, elles laissent tout passer sauf qu’aussitôt toute l’hydratation absorbée, elle part tout aussi vite. Le cheveu est par définition sec, fragilisé et déshydraté.

Pour vous, la méthode L.O.C est à privilégier dans son intégralité. Utilisez une huile grasse, comme l’huile de carapate, l’huile de ricin ou l’huile de macadamia ou un leave-in épais juste après vous être lavé les cheveux, puis terminez votre routine avec un beurre végétal tel que le beurre de karité, le beurre de mangue…

Petite astuce : vos cheveux adorent les protéines, n’hésitez pas à choisir des produits protéinés qui permettront à vos cheveux de se renforcer. Vos soins protéinés peuvent être à base d’œuf, de protéine de riz ou de blé. Le bon vieux hair mayonnaise est également votre allié. Mais évitez la chaleur, car comme vu précédemment, elle permet d’ouvrir les écailles du cheveu, donc dans votre cas, cela fragilisera d’autant plus votre cheveu. On se lave donc les cheveux à l’eau froide.

Vous avez une porosité moyenne

VOTRE CHEVEUX EST SAIN ET BONNE SANTE, changez rien car vous avez déjà trouvé votre routine capillaire. En effet, vos cheveux absorbent l’hydratation et chose encore plus importante elle l’a retient. Continuez dans cette voie en faisant bien attention à la composition de vos produits. Effectuez régulièrement des tests de porosité afin de déterminer l’état de vos cheveux. En effet, une coloration ou texlaxe ou autre modicafication de la structure du cheveux par exemple fragilise le cheveu et il peut passer d’une porosité moyenne à une porosité forte. Dans ce cas là, votre routine capillaire devra être réadapter en fonction.

 

 

 

 

 

 

Publicités